Ça n’est pas toujours facile de savoir ce qu’il faut faire entre les conseils de tata Jeanne « tes cousins ont toujours dormis sur le ventre, ils ont maintenant plus de 40 ans et vont très bien ! », les consignes des médecins, souvent sans explication… : « couchez bébé sur le dos, un point c’est tout » et bébé qui pleure qd on le pose dans son lit !!! 

Alors, que faut il faire vraiment… et pourquoi ???

Le couchage de bébé sur le dos est impératif, que ce soit pour la nuit ou juste pour une sieste. C’est cette mesure qui a fait chuter le nombre de cas de mort subite du nourrisson à la fin des années 90. En effet, lorsqu’un bébé est couché sur le ventre, il y a un fort risque qu’il enfouisse son visage dans le matelas et ne puisse alors plus respirer correctement. S’il est sur le côté, il risque de basculer sur le ventre et d’encourir le même risque…

Le couchage de bébé sur le ventre ne doit être fait que sur accord du pédiatre pour des pathologies particulières.

Si vous êtes tenté de coucher bébé sur le ventre car « il dort mieux » dans cette position, Nanny care vous conseille de penser aux risques encourus et vous donne quelques conseils pour vous aide à trouver une solution qui conviendra à tout le monde (peut être pas à tata Jeanne, mais bon…).

Un nourrisson peut avoir effectivement des difficultés d’endormissement souvent dues à 3 « causes » :

Le réflexe de Moro et la « sensation de vide » du nourrisson : 

– une sensation de vide que bébé ressentirait après avoir passé 9 mois dans un espace plus restreint : le giron maternel ;

– bébé se réveille en sursaut et en pleurs pendant sa phase d’endormissement ? Celà peut s’expliquer par le réflexe de Moro : à l’endormissement bébé peut avoir la sensation de tomber dans le vide (causée notamment par le relachement des épaules), il a alors un réflexe archaïque : un sursaut qui le réveille alors

– les fameuses coliques du nourrisson : douleurs liées à la digestion, difficile de s’habituer à un nouveau régime alimentaire après les repas in-utero de maman, chef 5 étoiles !

Ces 3 causes de difficultés d’endormissement de bébé sont parfois résolues par l’emmaillotage du tout petit de sa naissance à 3 mois : la couverture d’emmaillotage réduit la sensation de vide que bébé peut ressentir, le maintien des épaules atténue la sensation de tomber dans le vide à l’endormissement et évite le réflexe de Moro, la couverture emmaillotage tendue sur le ventre de bébé peut également réduire les douleurs dues aux coliques… à essayer !!

Si vous voyez que bébé n’est pas à l’aise dans sa couverture emmaillotage et pleure beaucoup, ne le forcez pas, c’est que ça ne lui convient pas ! Nous vous conseillons d’arrêter l’emmaillotage vers les 3 mois de bébé, lorsqu’il ressent le besoin de bouger ses bras et ses jambes.

De petits massages du ventre de bébé en phase de digestion peuvent également bien réduire les coliques du nourrisson : demandez conseils à votre pédiatre qui vous montrera les gestes à suivre  ! Et surveillez notre blog pour un prochain article à ce sujet ; )

Essayez également de mettre en place des rituels avant de coucher bébé, ce là le rassurera et le préparera au sommeil. Une petite musique ou la petite chanson rituelle de papa et/ou maman (chanson douce à privilégier ; ) )  peuvent aussi aider bébé à s’endormir.

Et si vous avez d’autres astuces pour aider bébé à s’endormir sur le dos, en toute quiétude, n’hésitez pas à nous les faire partager en ajoutant un commentaire !!

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. Merci beaucoup pour ces conseils ! Ma belle mère couche tout le temps mon fils sur le ventre quand elle le garde malgré mes recommandations ; je vais imprimer votre article et lui montrer, ça va peut etre la faire changer d’avis !! 🙂

  2. Merci infiniment car nous sommes à nôtre premier enfant ma femme et moi et cette sensation de vide et de douleurs digestives sont ses maux. Le Pédiatre rencontré en prmier nous a justement dit « pas de remède car tout médicament est une potentiel toxine » de lui faire juste les petits massages au ventre. Mais le second qui lui est un généraliste a prescrit des remède qui ne changent rien et donc j’ai arrêté d’administré au bébé.
    Le commentaire des mamans est justement celui décrit par vous plus haut: Tes ainées et nous même avons toujours été sous quinine dès la naissances et avons vieillis. Mais elle ne comprennent pas que bon nombres de maladies cardia-vasculaires sont dues à cette quinine et voila pourquoi les pédiatres le décommande.
    Merci encore
    NB: l’ultime solution pour endormir mon garçon de 2mois est de le prendre dans les bras en position coucher le dos vers le haut et de chanter un petit champs traditionnel régulier (keu neu kroueun meu na koumkoum feu youeu) puis il s’endort.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *