En plus du respect de la consigne « dodo sur le dodo » ; vous pouvez grâce à un environnement adapté, réduire encore le risque de mort subite du nourrisson

 

  • Opération Zéro Tabac : on peut lire sur le site www.sante.gouv.fr que l’exposition passive à la fumée du tabac multiplie par deux le risque de mort subite du nourrisson ; fumer durant sa grossesse augmente également fortement le risque de mort subite du nourrisson après la naissance de bébé.

 

  • Le lit de bébé dans la chambre de ses parents : il est recommandé, si cela est possible et ne vous gêne pas, de faire dormir bébé dans votre chambre durant ses 6 premiers mois.

 

  • La sucette : pour ou contre ? Des chercheurs ont observés que la « sucette » diminuerait le risque de mort subite du nourrisson, sans pouvoir en identifier la cause de façon certaine… Vous pouvez la proposer à bébé avant de le coucher sans le forcer à la prendre bien entendu ; ) …

 

  • L’allaitement : il serait un facteur de diminution du risque de mort subite du nourrisson, il est conseillé d’allaiter bébé durant ses 6 premiers mois… ça n’est malheureusement pas toujours facile à concilier avec la durée du congé maternel en France… mais si tel est votre souhait, les animateurs de la Leche League peuvent vous aider à prolonger votre allaitement après la reprise de votre activité professionnelle.

 

  • Comme l’on rappelé plusieurs experts ces derniers mois, il est fortement déconseillé de dormir avec bébé dans le même lit : la literie n’est pas adaptée et il pourrait enfouir son visage dans l’oreiller, la couette ou même contre vous ; si vous souhaitez faire du cododo, il est conseillé d’opter pour un berceau de cododo.

 

  • Assurez vous que toutes les personnes qui s’occupent de bébé connaissent les consignes de prévention de la mort subite du nourrisson, notamment la position de couchage sur le dos…

 

  • Pour tous les bébés et encore plus pour les bébés présentant plus de risques (prématurés, petits poids, allergies familiales, problèmes respiratoires etc…) ; nous vous recommandons également l’utilisation du nanny, moniteur de surveillance de la respiration de bébé, il est certifié CE médical, ce qui atteste de sa grande fiabilité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *