Mort inattendue du nourrisson : un facteur biologique en cause ?

La mort inattendue du nourrisson est la première cause de mortalité chez les moins d’un an. S’il est possible de limiter les risques grâce à de simples gestes,  la cause des décès reste souvent inexpliquée. Des chercheurs australiens ont pour la première fois établi un facteur biologique, une protéine, pouvant être impliquée dans la régulation du […]

Mort subite du nourrisson : réduire les risques

En plus du respect de la consigne « dodo sur le dodo » ; vous pouvez grâce à un environnement adapté, réduire encore le risque de mort subite du nourrisson…